mardi 6 mars 2007

DéDéménagement

Il y a deux ans, à cette période je me promenais dans le nord du Laos. J’y ai vu le déménagement le plus écolo qu’il m’ait été donné d’observer. Le dégagement de CO2 est nul, aucun carton pour gonfler les poubelles et surtout une superbe solidarité qui me fait rêver…
Bon c’est vrai qu’à mon dernier déménagement nous étions une dizaine (merci beaucoup à ceux qui se reconnaîtront -surtout que c’était les mêmes un an avant) mais j’ai aussi reçu un paquet de bonnes excuses et autres emplois du temps surbookés (un dimanche pluvieux ;-)…
Voilà, comment sans grosse machine, mais avec un soupçon de bonne volonté et l’envie de faire, on peut déplacer des montagnes… ou des maisons.



7 commentaires:

Neodim a dit…

Whaou !! un peu plus difficile à faire avec de la brique ...;-)
Mais complètement d'accord sur la solidarité ... qui est trop souvent mise de côté chez nous..
ps, concernant le post sur le papier, greenpeace a contre attaqué... comme quoi c'est toujours difficile de faire des raccourcis...

Gaëlle B a dit…

Il faudrait essayer avec les briques monomur ;-) elles sont plus légères :)))

Olivier a dit…

C'est génial !

Bonne continuation.

Olivier.

So-Ann a dit…

Marrant en effet!;-) Sympa ton site sur le tour du monde! Je tanne mon homme pour que l'on en fasse un ensemble aussi, bientôt, après ma thèse par exemple!;-) Et avant d'autres projets demandant d'être plus sédentaires!;-)

Laeti a dit…

Bon, je ne suis pas sure d'avoir tout compris mais tu voyages ici et là... et là, donc, c'est ta maison qui est déménagée, c'est ça ? Eh ben dis donc, évidemment ! Bah, tu me diras, je fais ça tous les étés mais avec une grande tente que l'on bouge (à 2 minimum) quand la place n'est pas adéquate!!

Grégoire a dit…

Voilà une façon assez pratique de déménager ! et en effet ....c'est du O CO2 et une vraie solidarité dans le village. Un bel exemple à méditer dans nos sociétés, non?

Gaëlle B a dit…

Laeti, Ce n'est pas mon propre déméngaement c'est une rencontre incongrue faite lors de mon voyage au Laos. Pour tout te dire, je n'avais jamais croisé de maison traversant la rue à dos d'hommes.

Gregoire, je suis parfaitement d'accord, il y a matière à réfléchir sur nous.

So-Ann, Comme le disait St Ex (je crois):''Fais de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité''. Aller au bout de ses rêves, c'est magique comme sensation.

Olivier et vous tous, merci pour vos messsages !