lundi 5 mars 2007

Stop aux échantillons! -et aux publicités polluantes-


Plus de set en papier sur mon plateau à la cantine, viande seulement deux fois par semaine et après une longue "bataille", il y a enfin des infusions bio à la cafet’ ; il va même y avoir du café équitable dans les machines et il paraît que les gobelets biodégradables sont à l’étude… sans oublier le commando "extinction des feux" qui passe tous les midis éteindre les lampes de ceux qui n’ont toujours pas compris que leurs ordinateurs ne font pas de photosynthèse même pendant l’heure du déjeuner… C’est un travail de longue haleine pour faire changer un tout petit peu les choses dans l'entreprise. Ceci étant, rien ne vaut, selon moi, la voie pacifique, avec le sourire ça prend du temps mais je suis sûre qu'à terme ça paie plus.
Même si il y a des jours comme aujourd’hui où j’ai vraiment envie de m'énerver : ce midi, alors que je salue la caissière comme tous les midis, elle me glisse subrepticement un sachet plastique. Dans ce sachet, une magnifique pub’ pour Canderel sur papier blanchit, glacé, encres couleurs (pas besoin de faire un dessin) avec deux échantillons de sucre (enfin du faux sucre) dont voici la composition : aspartame, acésulfame-k, dextrose, arôme naturel de vanille, dioxide silicium (argghhhhhhhhh pas très nature tout ça).
Sur six collègues à table, seules deux personnes les ont conservés, les autres ont jeté le plastique, le papier et les échantillons directement à la poubelle. Reste à savoir si les deux qui les ont conservé vont vraiment les essayer ou si c’est juste pour le plaisir d’avoir un cadeau.
Ce qui me révolte c’est la débauche de matériel on ne peut plus non écologique utilisée par les marques pour se faire connaître. L’appel au boycott en France est un délit alors je ne fais pas d’appel, mais à partir d’aujourd’hui, JE boycotte chaque marque qui me donnera des échantillons sans me demander mon avis (ce qui fut le cas de midi).
En même temps, échantillon ou pas échantillon, sur ce coup la, la composition écrite sur le sachet aurait suffit pour me faire prendre mes jambes à mon cou devant le linéaire ;-)

3 commentaires:

Cendrine a dit…

Pfff, les échantillons gratuits, quelle aberration ! En plus, gratuits pour qui ? Il faudra bien pourtant que quelqu'un le paye un jour, tout ça, si on continue à s'en laver les mains...
Rhaa la la, qu'est-ce qu'il est bien, ton blog, allez hop, Favoris !

pierre a dit…

Oui On attire le client comme au temps des colonies avec de la "pacotille" et malheureusement ça marche !
Et que dire des organismes de ventes par correspondance qui envoie des "cadeaux" à tout va ; cadeaux qui sont produit dans des pays ou les conditions de travail sont difficiles et ou parfois des enfants travaillent .
On ne parle donc plus de C...d...rel sur ton blog .
Tu as aussi raison lorsque tu dis que la voie pacifiste est la meilleure .

Gaëlle B a dit…

Merci Cendrine, les retours donnent des énergies positives pour continuer ce blog.

Pierre, je suis d'accord, les cadeaux, avant des les accepter demandons-nous si nous en avons l'utilité et dans quelles conditions ils ont été fabriqués. En plus, en général la qualité est médiocre. Mais nous sommes juste contents de possèder un peu plus de choses