lundi 12 février 2007

Trier or not Trier


Je viens d'apprendre que certaines personnes parviennent à ne sortir leur poubelle de déchets non recyclable que 3 fois par an !

C'est plus facile avec un jardin, une cabane au fond du jardin et un garage pour stocker le tout.

Alors, comment faire pour y arriver dans un deux pièces parisien?
2 poubelles dans la cuisine c'est un bon début et 8 français sur 10 disent le faire. Encore faut-il savoir que mettre dedans. Pour les grands classiques, pas de problème : les bouteilles, les papiers, les cartons partent au recyclage et le verre c'est à part.
Oui mais voilà, il y a tout de même 21% de ce que nous mettons dans les poubelles "à recycler" qui n’aurait pas du y être. C’est un peu plus compliqué qu’il n’y parait, par exemple, les bouteilles d’huile en plastique ne doivent pas être mis dans le recyclage alors que celles en verre sont recyclables à l'infini.

Alors que faire ?

  1. Apprendre par coeur la notice du tri sélectif de votre commune (lien vers celle du 10ème arrondissement de Paris)

  2. Faire des efforts mais pas trop, on n’est pas à l’école, tant pis pour les erreurs

  3. Ne pas trier, ça résout le problème

  4. Accrocher sur le réfrigérateur avec un magnet’ la notice de tri

  5. Imposer aux industriels de mettre une pastille de couleur sur tous les produits : une couleur par type de poubelle bien visible et voilà comme ça plus de risque de se tromper.


Tic-tac, tic-tac, tic-tac, tic-tac, tic-tac, tic-tac, tic-tac, tic-tac, tic-tac, tic-tac, tic-tac, vous avez répondu?

La réponse n° 2 porte vraiment préjudice au processus de tri car certains déchets empêchent le recyclage de toute une poubelle. Alors ce qui ont choisi cette solution, pourquoi ne pas militer avec moi pour la n°5 ?

Quant à la réponse n° 3, que dire? Les déchets non recyclés ou non valorisés sont incinérés, ils partent en fumée... et notre planète avec.


Je serais plutôt pour un mix du 4 et du 5 avec une admiration non dissimulée pour ceux qui se sont jetés sur la n° 1.

Juste un petit truc : les déchets recyclables enfermés dans des sacs plastiques rejoignent directement les autres déchets à l’incinérateur. Il faut vider le sac dans la poubelle pour que les déchets aient une chance de se réincarner dans un autre objet, ce serait dommage de les priver de cette nouvelle vie.

Alors, je vais continuer à militer pour les pastilles de couleur et d'ici là, bon tri à tous !

4 commentaires:

Marion a dit…

Bonjour,
Le problème de ta solution n°5 c'est que la couleur des poubelles et leur variété (une fourre tout comme à paris ou une pour le papier-carton, une pour les journaux magazine, une pour les plastiques) change selon les communes. Il devient alors difficile de faire la distinction directement sur le produit

Gaëlle B a dit…

Marion,
Je suis consciente de ce problème. Je pense que la solution peut être un code couleur qui prévoit le tri le plus fin possible (comme à Lille par exemple) et ensuite d'indiquer sur chaque poubelle la ou les couleurs de pastille(s) qui lui correspond(ent).
Ce système est adaptable avec un autocollant explicatif à toutes les poubelles de France.

Noée a dit…

Pas facile les pastilles : en effet d'une ville le nombre de poubelles d'une ville à l'autre varie et leurs couleurs aussi.

Chez nous à Dunkerque : une poubelle marron pour les déchets ménagers, une poubelle bleu pour les déchets triés y compris le verre (ici nous n'avons aucun collecteur de verre).

Chez les parents de mon chéri au bord de la Méditerranée : 3 poubelles, une pour les déchets ménagers, une pour les emballages cartonnés et le papier et enfin une pour les emballages en plastique.

Et enfin chez mes parents, à Lille, ils n'ont qu'une seule poubelle. Il y a quelques collecteurs pour les déchets triés dans les rues. Mais le 1er est à 10-15 minutes à pied de chez eux ! La collecte sélective des déchets commence enfin à se mettre en place. Ils doivent recevoir leur poubelle verte d'ici quelques jours !

Enfin tout ça pour dire qu'au niveau des collectivités on n'arrive déjà pas à uniformiser, alors au niveau des industriels...
Je crois donc que la solution magnet sur le frigo est la seule solution.

pierre a dit…

Quelle riche idée que celle de cette pastille de couleur sur les emballages .
C'est sur que celà n'est pas facile mais qu'est ce qui est facile ? Le tri est l'affaire de tous et cette idée merite d'harmoniser les methodes .
Je suis tout à fait d'accord avec ton idée n°5 Gaëlle